Comment utiliser le fertilisant naturel Tero pour démarrer son jardin?

Comment utiliser le fertilisant naturel Tero pour démarrer son jardin?

Nous sommes présentement au cœur de la saison des semis intérieurs. D'ailleurs, si vous n'avez pas encore débuté les vôtres, nous vous invitons à consulter notre article qui donne des trucs pour faire ses semis de manière écoresponsable. 

Très bientôt, il sera temps de les transplanter au jardin et de planter les cultures qui doivent démarrer directement à l'extérieur. 

Mais comment doit-on préparer le terrain avant l'arrivée des plants? Doit-on fertiliser la terre ou y ajouter du compost? Quelle quantité et à quel moment dois-je ajouter de l'engrais ou du fertilisant naturel? Découvrez la réponse à toutes ces questions en poursuivant votre lecture! 


Table des matières 

1. Qu'est-ce qu'un fertilisant naturel?

2. L'utilisation du fertilisant naturel Tero dans les semis intérieurs

3. L'utilisation du fertilisant naturel Tero dans le jardin extérieur

3.1 Mélangez le fertilisant naturel directement dans la terre

3.2 Saupoudrez le fertilisant naturel en surface

3.3 Utilisez du fertilisant naturel ET du compost


Qu'est-ce qu'un fertilisant naturel? 

Souvent appelé engrais organique, le fertilisant naturel est un amendement dérivé de sources naturelles, soit d’origine animale ou végétale. 

Le fertilisant naturel Tero est donc un engrais organique, comparable à ceux vendus en magasins ou jardineries, au niveau de sa composition, son utilisation et son apport en nutriments. Il est riche en azote, phosphore, potassium et nombreux oligoéléments. Cela dit, les nutriments qu'il contient variera selon le type d'aliments transformés par l'appareil (ex: il sera riche en potassium si vous consommez beaucoup de bananes et riche en calcium si vous consommez beaucoup d'œufs). 

Parmi les autres solutions fertilisantes naturelles, on retrouve notamment: 

  • Le fumier de poules déshydraté 
  • Les déjections d’insectes déshydratées 
  • La poudre d’os ou de corne 
  • La farine de sang 
  • La poudre de crevettes ou d’arêtes de poissons 

Pour en découvrir davantage sur le fertilisant naturel Tero et ses bénéfices, rendez-vous sur notre site web. 

Blogue Tero - Qu'est-ce qu'un fertilisant naturel_


L'utilisation du fertilisant naturel Tero dans les semis intérieurs 

L'utilisation d'engrais organique, comme le fertilisant naturel Tero, n'est pas recommandée dans les semis intérieurs. Leurs racines sont encore trop fragiles pour assimiler une aussi grande quantité de nutriments.  

À titre d'exemple, le terreau à semis est très léger et faible en nutriments, car ce sont les conditions idéales pour la germination. Il ne faut donc pas que ça soit trop riche comme sol pour faciliter leur bonne croissance.  

Cela dit, l'utilisation de fertilisant peut devenir intéressante lors de l'étape du repiquage, qui consiste à faire passer les semis d'un petit pot à un plus gros pot lorsqu'elles commencent à prendre de l'ampleur. À ce moment-là, les racines sont plus robustes et pourraient être en mesure d'accueillir une petite quantité de fertilisant naturel (environ 1% du volume de terre). 

Mais attention! Si vous achetez du terreau en centre jardin pour transplanter vos cultures, sachez que celui-ci est déjà très riche en nutriments et contient parfois déjà du compost et de l'engrais organique. Il n'est donc pas nécessaire d'ajouter du fertilisant à la terre.  

Blogue Tero - L'utilisation du fertilisant naturel Tero dans les semis intérieurs


L'utilisation du fertilisant naturel Tero dans le jardin extérieur 

L'une des meilleures façons d'utiliser le fertilisant naturel Tero demeure à l'extérieur. D'ailleurs, son utilisation pour préparer l'arrivée des cultures au jardin est fortement recommandée.  

L'ajout d'engrais organique au sol, comme celui créé par l'appareil Tero, permet de rendre la terre plus vivante et de favoriser la croissance des plantes. Vous pouvez le faire de 1 à 2 semaines avant de transplanter vos cultures dans la terre. 

Vous laissez ainsi le temps aux microorganismes présents dans le sol de digérer la matière organique et donc de rendre les nutriments plus facilement accessibles aux nouveaux plants.  

À ce sujet, la cofondatrice de Tero et adepte de jardinage - Valérie Laliberté - nous offre trois précieux conseils.  


#1 Mélangez le fertilisant naturel directement dans la terre 

Même si elle demande plus de temps, il s'agit de la méthode la plus efficace pour préparer l'arrivée des cultures au jardin. Vous pouvez le faire à la main ou en utilisant un outil spécialisé, en ajoutant environ 5% du volume de terre en fertilisant.

Si vous avez des animaux qui visitent votre terrain, cette façon de faire est à prioriser, puisque tout engrais organique possède une légère odeur. En enfouissant la matière dans le sol ou en la dissimulant sous un paillis par exemple, on évite donc d'attirer les animaux. 

Cela dit, il faut mélanger la terre en surface et éviter de la retourner complètement (avec un rotoculteur par exemple). Cette technique risquerait d'endommager la structure naturelle du sol et l'équilibre des microorganismes et bactéries présents dans celui-ci. Il faut plutôt utiliser une fourche, une bêche ou une grelinette pour aérer le sol et mélanger le fertilisant correctement. 

Blogue Tero - Mélangez le fertilisant naturel directement dans la terre


#2 Saupoudrez le fertilisant naturel en surface

Contrairement à la technique du mélange à la terre, celle-ci est plus rapide et peut être pratique si on manque un peu de temps. Elle permet également de nourrir le sol qui, en Amérique du Nord comme ailleurs, est pauvre en matières organiques. 

Il suffit de saupoudrer le fertilisant naturel Tero directement sur la terre ou le gazon. Il faut cependant faire attention d'éviter le contact direct avec les racines des plants lors du transplant au jardin, car celles-ci demeurent encore fragiles en début de saison. 

Après quelques jours seulement, celui-ci aura complètement disparu, car sa texture fine permet aux microorganismes d'assimiler rapidement la matière. Cela dit, effectuer cette manipulation juste avant un épisode de pluie accélère l'intégration dans le sol. 

Blogue Tero - Saupoudrez le fertilisant naturel en surface


#3 Utilisez du fertilisant naturel ET du compost

Ces deux amendements sont légèrement différents, mais très complémentaires. Alors qu'un engrais organique se dégagera et plus rapidement dans le sol, le compost mettra plusieurs mois, voire années avant de libérer ses nutriments.  

Cela dit, à long terme, il viendra améliorer la qualité et la texture du sol. Donc, en combinant les deux, vous obtiendrez un bon sol qui peut absorber et libérer les nutriments importants pour nos plantes durant leur période de croissance. 

Blogue Tero - Utilisez du fertilisant naturel ET du compost


Maintenant que vous en connaissez davantage sur la préparation du jardin avant l'arrivée des cultures et les méthodes de fertilisation du sol, il est important de se rappeler que le jardinage demeure une activité très intuitive. 

Lorsqu'on le pratique, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur, il ne faut pas perdre de vue le fait que nous manipulons du vivant et il ne faut pas avoir peur de faire de l'essai-erreur. 

Néanmoins, afin de vous aider à passer une belle saison du jardinage et à maximiser les effets du fertilisant naturel Tero, nous avons développé plusieurs outils: 

Bon jardinage!

Laisser un commentaire: